AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Temps et espace

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Xavier

avatar

Nombre de messages : 27
Age : 45
Date d'inscription : 07/08/2006

MessageSujet: Temps et espace   Mar 8 Aoû - 3:29

Bonsoir,

Le sujet ouvert de Daniel sur le forum réservé qu'a l'instruction de Bernard de Montréal sur l'électromagnétique me donne envis de partager sur l'un des débats les plus houleux en physique celui de l'espace et de ces énergies.

Est-ce éther luminifère ou est-ce une quelconque conception abstraite décadimentionnelle reimannienne comme Albert Einstein le proposa dans sa théorie de la relativité général ?

S'il faut une construction superdimentionnelle pour expliquer les lois physiques de l'univers, on doit se demander pourquoi cette contruction ne pourrait pas être remplacée par une autre qui utiliserait des vraies dimensions observables comme la largeur la longueur et la profondeur...

Si, d'autre part, l'espace est un éther luminifère ou un quelconque fluide ténu, on doit alors se demander pourquoi les fonctions des lois physiques de l'univers ne peuvent pas être observées et, donc, traduites en conception mathématique de la réalité... en trois dimensions réelles dont le temps serait exprimé par un rapport de distances et de vecteur relatifs.

Xavier
drunken
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Diane

avatar

Nombre de messages : 48
Age : 48
Localisation : Montréal
Date d'inscription : 07/08/2006

MessageSujet: Re: Temps et espace   Mar 8 Aoû - 5:14

Bonjour Xavier,

Une chance que tu es la ! Laughing

Wow, électrogravitation, sa fais des lunes qu'ont ma pas parlé de ceci ! Smile J'ai eu beaucoup de plaisir avec mon grand-père a étudier ces phénomène de temps et espace.

Je risque par contre de devenir très complexe dans mon écriture. Alors voyons voir, je vais essayé de suivre le même courant que toi Smile

il semble raisonnable, de prime abord, d'accepter que chaque relation de champ-particule constitue un quelque chose d'iséparable, qui est perçu quelquefois d'une manière et quelquefois d'une autre. On peut aussi considérer la partie particule de l'effet comme celle qui est observée radialement par rapport à la trajectoire réelle ou potentielle. Nous savons que des relations de ce type existent, que ce soit exactement ou non de la manière dont nous le posons. La variation d'un effet s'accompagne d'une variation réciproque de l'autre effet. Autrement dit, plus le champ-particule se manifeste comme particule, moins il se manifeste comme champ et vice versa.

Nous savons aussi que des particules chargée en mouvement ont un sens ou une qualité de dextralité ou de sénestralité qui caractérise leur charges... À partir de cela, nous pouvons déduire une sorte de mouvement tangentiel dans l'espace autour du trajet d'une particule, un mouvement qui diffère entre particules de charges différentes. Le champ ne tourne pas comme ensemble. Les surfaces du champ ne varient que dans le diamètre et la phase de translation. Étant donné que le champ est exploré du centre vers l'extérieur, la phase de rotation décale progressivement. Donc, sa structure peut être considérée comme une série de concentriques de phase, décalées chacune de 360 degrés par a part a l'autre.

Si ont fais un faible rond de fumée, celui-ci s'éloigne lentemnt en s'agrandissant rapidement. Si, cette fois, on fait un ond fort, il s'éloigne rapidement tout en conservant un très petit diamètre. Si une persnne tout près étais frappée par le second rond de fumée, elle sentirait davantage l'impulsion ou l'effet de particule que la pression d'expension tangentielle. D'autre part, si cette personne était frappée par le premier rond de fumée, dont l'énergie translationnelle est moindre, elle ne sentirait pas un impact direct, mais plutôt un déplacement en expansion sur tout son corps. En théorie, ont pourrait bien que cela se prouve difficilement en pratique, lancer deux ronds de fumée l'un contre l'autre de manière que leur rencontre produise soit une élimination mutuelle, soit une amplification mutuelle selon le vecteur de rotation qui aurait été imprimé à chaque rond au sortir de l'orifice qui l'a produit. L'élimination produirait un effet visuel semblable à une galaxie à spirale barrée alors que l'amplification produirait l'effet visuel d'une galaxie lenticulaire.

En fais la mécanique de la gravité et de l'électromagnétisme doit être poursuivi dans cet ordre d'idée afin de saisir correctement le lien manquant qui relie les lois physique du microcosme à celle du macrocosme.

Si l'espace est infini un continuum composé de niveaux infinis de champs particules subnucléaire formant les atomes qui eux forment les systèmes qui à leur tour forment les galaxie et qui, forment les cellules galactique, etc... Alors, on peut facilement visualiser l'éther du niveau d'existence de l'homme comme un fluide composé de champs particules ultra petits qui sont composés de champs particules aussi petits relativement. Le temps, comme tel, dans un continuum de cette amplitude est également relatif.

Diane
Coeur rose
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier

avatar

Nombre de messages : 27
Age : 45
Date d'inscription : 07/08/2006

MessageSujet: Re: Temps et espace   Mar 8 Aoû - 5:26

Bonsoir Diane,

Fait peut-être attention a quelque chose, le temps n'est pas une dimension absolue dans la réalité. Seule l'énergie est absolue. La distribution d'énergie dans les différents niveaux de la hiérarchie de l'existence crée le phénomène appelé temps. Étant donné que la distribution de l'énergie n'est pas uniforme, le temps n'est donc pas uniforme dans l'univers.

Lorsqu'une personne dit qu'il lui a fallu cinq secondes pour traverser une pièce, elle dit en réalité que le balancier d'une horloge s'est déplacé ou a changé son niveau de distribution d'énergie cinq fois par rapport à son propre changement dans la densité de la Terre. Si l'on chargeait le corps d'une personne en énergie résonnante, elle veillirait de plusieurs jours en quelques minutes relatives par rapport à quelqu'un qui l'observerait. Si, toutefois, on retirait de l'énergie résonnante d'une personne, elle ne vieillirait que de quelques minutes relatives en plusieurs jours relatifs dans le temps de l'observateur, car on aurait alors diminué la densité de son énergie.

Comme ce serait incroyable... Supposons qu'un groupe de savant doit résoudre un problème en très peu de temps. S'ils apportaient avec eux du papier et des crayons dans un champ qui porterait harmoniquement leur densité d'énergie à un niveau supérieur, le temps s'allongerait pour eux. Il disposeraient de plusieurs jours relatifs pour résoudre leur problème alors que seulement quelques minutes relatives de temps se seraient écoulées dans le monde situé à l'extérieur de leur champ... Fascinant, n'est-ce pas ?!

Xavier
drunken
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Diane

avatar

Nombre de messages : 48
Age : 48
Localisation : Montréal
Date d'inscription : 07/08/2006

MessageSujet: Re: Temps et espace   Mar 8 Aoû - 5:44

Re Xavier,

Oui, tu as parfaitement raison. Qui n'as pas fait l'expérience de ces jours qui semblent s'envoler ?

Si ont rompt une structure moléculaire, une accélération relative ou apparente pourrait être amortie facilement dans une dilatation relative du temps.

L'Effet gravitationnel est, en réalité, la résultante de plus de deux forces en opposition. Étant donné qe tout objet doit avoir une rotation sur son axe pour subir l'effet, il s'ensuit que l'effet gravitationnel est la résultante des moment de rotation et antirotation et des moment convergent et divergents. C'est pourquoi les champs gravitationnel varient comme la quatrième puissance de leur vitesse angulaire dans l'espace libre.

Une telle théorie de la gravité prévoit aussi que des enveloppe gravitationnelles existent dans tout champ gravitationnel. Ces enveloppes donneraient l'illusion que la gravité a changé de direction à mesure que l'on s'approche du centre du champ générateur. Si ont devait forer un trou au centre de la Terre et qu'on y lançait une pierre, on pourrait s'attendre à ce que la pierre ne tombe que sur une parie de la distance qui la sépare du centre avant de prendre la direction opposée et « tomber à reculons » en remontant le trou jusqu'à ce qu'elle atteigne son enveloppe de forces en équilibre.

Diane
Coeur rose
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier

avatar

Nombre de messages : 27
Age : 45
Date d'inscription : 07/08/2006

MessageSujet: Re: Temps et espace   Mar 8 Aoû - 5:59

Ce que tu me dis me fais pensée a une analogie. Le magnétisme est un phénomène du même type que la gravité. Toutes les choses à l'état normal peuvent être magnétisées jusqu'à un certain point. La gravité aussi influence normalement toutes les choses qui se trouvent dans son champ. La gravité possède une fréquence et le magnétisme aussi.

La gravité possède des enveloppes de forces d'équilibre et de même le magnétisme. Ou donc réside la différence ?

Xavier
drunken
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Diane

avatar

Nombre de messages : 48
Age : 48
Localisation : Montréal
Date d'inscription : 07/08/2006

MessageSujet: Re: Temps et espace   Mar 8 Aoû - 6:04

Re Xavier,

C'est une question piège ? lol2

C'est très simple en fait. Si une mase comme la Terre tourne sur son axe, les réductions de pression dans le fluide de l'espace qui en résultent produisent la gravité. Étant donné que les sous particules de cette masse, comme les électrons orbitent en spirales autour d'une chaîne d'atomes, réduisant ainsi la pression à la perpendiculaire par rapport au trajet de la particule dans le fluide de l'espace, une série de vecteurs interreliés donne l'illusion du magnétisme.

Diane
Coeur rose
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier

avatar

Nombre de messages : 27
Age : 45
Date d'inscription : 07/08/2006

MessageSujet: Re: Temps et espace   Mar 8 Aoû - 6:26

Es-tu après dire que le magnétisme est une illusion ?

Pourtant la fréquence d'un champ magnétique nucléaire est très élevée par rapport à la fréquence du champ gravifique qui entoure la Terre La gravité et une source d'énergie tout comme le magnétisme. Le magnétisme deviens pas une illusion.

Xavier
drunken
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Diane

avatar

Nombre de messages : 48
Age : 48
Localisation : Montréal
Date d'inscription : 07/08/2006

MessageSujet: Re: Temps et espace   Mar 8 Aoû - 6:32

Le piège Xavier est la comparaison que tu fais actuellement ! Smile

Je m'explique; Les deux proviennent de forces en équilibre, ces dernières étant dynamique. La gravité est une source d'énergie comme le magnétisme mais la densité d'énergie d'une enveloppe vers une enveloppe inférieur, ont peut tirer de l'énergie des deux champs. Il y aurait davantage a dire... bien davantage, mais il se pourrait que ce soit d'un caractère trop technique pour le forum lol2

Il faudrait expliqué en détail la gravité et le magnétisme comme fonction ondulatoire inertielle dans l'éther ou la structure fine de l'espace. Le mystère de ce que l'on appelle les pôles nord et sud des aimant il nous faudrait un visuelle pour l'expliquer. En fait il y a possibilité de tiré profit de la gravité comme moyen de locomotion en utilisant un champs résonnant électriques à haute tension et à basse fréquence. Mais, ces choses doivent attendre pour le moment.

La tension et la fréquence jouer dans les opposés crée un phénomène, se qui m'amène a te dire que le magnétisme fais parti du monde des illusions.

Diane
Coeur rose
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Temps et espace   

Revenir en haut Aller en bas
 
Temps et espace
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Connexion de plusieurs ordinateurs à internet en même temps
» Il faut laisser le temps au temps.
» Debussy - Prélude à l'après midi d'un faune
» Problèmes mixage: stéréophonie, espace sonore
» Les premiers temps de la musique : la musique antique

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Cheminement personnel :: Vers la nouvelle psychologie-
Sauter vers: